Transformer des K7 souvenirs en DVD

mars 31st, 2014

K7 video hi8Qui d’entre nous prétend ne pas avoir été au moins une fois dans sa vie avoir été filmé par une tante, un oncle ou un grand père pendant son anniversaire, personne sans doute, nous avons tous été au moins une fois dans notre vie, enregistré lors d’un événement important, un moment qui a sans doute laissé une empreinte indélébile dans notre existence, toutefois, les supports sur lesquels ces films de famille ont été enregistrés sont fragiles et se détériorent au fil du temps, ils perdent leur rigidité et s’éraflent, aussi est-il plus qu’important de penser à les sauvegarder par un procédé simple qui s’appelle : numerisation cassettes , cela consiste à redonner une nouvelle jeunesse aux cassettes optimiser l’espace du fait que le DVD permet de stocker beaucoup plus d’informations, ensuite le numérisation permet aussi le retraitement des couleurs, ce qui veut dire que lorsque les films perdent en couleur, le rouge vire au noir et le jaune vire au blanc, inutile de se demander si vous êtes daltoniens, c’est la bande magnétique qui s’est détérioré.

Actuellement, il existe plusieurs sociétés qui proposent des services de transformation de cassette vidéo en dvd, dès réception de vos cassettes, les spécialistes les inspectent, les scannent image par image et ensuite les copient dans un fichier informatique, il est important de souligner que ces entreprises sont capables de miracle et peuvent réparer une cassette aussi endommagées soient-elles, ils peuvent même ajuster la teinte des images dans le film. Il existe aussi des procédés qui permettent de faire la transformation de cassettes chez soi mais il est moins risqué de s’adresser à des professionnels.

cassettes video

La technologie a été cruelle avec les cassettes vidéos et pour cause, elles sont devenues obsolètes, il faut savoir qu’elles possèdent toutes une bande magnétique qui n’est pas très durable, c’est la loi du progrès, il faut par contre se servir de cette avancée pour sauvegarder nos souvenirs, la conversion de vos cassettes vidéos vous permettra de conserver les moments importants de votre vie mais également de les revivre en les regardant sur votre PC.

Peu importe le format de vos cassettes, que ce soit HI8, VHS, Mini dv, 8mm, il y a toujours un moyen de les convertir en DVD, alors il n’y a plus à attendre, sortez vos vielles cassettes de l’endroit où vous les avez stockés et faite ce qu’il faut faire pour ne pas laisser votre passé totalement derrière vous.

Les mordus de trompettes à l’honneur

mars 23rd, 2014

En fait, pour tous les amoureux de musique, vous serez très content de voir que le monde de la décoration a bien pensé à vous. Plus précisément, il existe sur le site Popstickers des décorations d’intérieur où la rubrique Musique peut vous surprendre et vous émerveiller.

Le sticker trompettiste

trompetteL’une de ces décorations qu’on va vous parler en ce moment, c’est le stickers trompette En fait, il affiche bien une personne en train de jouer de la trompette, avec entrain et passion. Légèrement penché vers l’avant, les cheveux tout ébouriffés, il joue avec son cœur une mélodie tel Maurice André. Pour couronner le tout, il dégage de son instrument une note de musique pour un effet plus réaliste.

La trompette est un instrument de musique à vent, désormais en cuivre. Mais au départ, le didgeridoo de l’Australie a été considéré pour la première fois comme la trompette, fabriqué par du bois. Cependant, on penserait que ce soit en Égypte que cet instrument soit inventé à cause des deux trompettes qu’on a découvertes dans le tombeau de Toutankhamon. Il y a plusieurs sortes de trompette : la trompette à piston en si bémol, la trompette à valves rotatives, la trompette en ut, la trompette de poche, une trompette piccolo, en ré et mi bémol, et en fin, la trompette basse. Mais dans le cas général, il est fait de tube de cuivre mesurant 150 cm.

La trompette jouée par le trompettiste sur le site est apparemment la trompette à piston à si bémol. Il est visible sur le site à cette adresse si vous aimeriez le voir à l’image.

Une décoration des plus pratiques

Ce sticker peut être imprimé en plusieurs coloris dans le but de vous laisser libre choix quant à son intégrité avec votre intérieur. Et pour la dimension également, le choix vous revient. Seulement, il ne faut pas que l’un des côtés mesure plus de 120cm. Mais pour l’autre côté par contre, c’est selon vos propres aspirations. Veillez cependant à bien le coller, petit à petit. Pour cela, n’enlevez pas du premier coup le papier protecteur, mais faites-le au rythme du collage du sticker sur son support. Cela, si la dimension est grande, dans le seul but d’éviter ces petites bulles qui défont sa beauté. L’autocollant peut se poser partout, du moment que son support soit plan. Donc, si vous décidez de le coller sur une matière en verre, il n’y aurait aucun problème.

Ses modes d’achat

Sur ce plan-là, deux choix s’offrent à vous : achat en ligne sur le site Popsticker, ou l’achat dans les magasins du site où leur emplacement vous est indiqué à partir de la carte que vous trouverez sur le site. Si vous décidez de faire votre achat par internet, il vous suffit de mettre les stickers de votre choix dans votre panier après que vous vous soyez identifié, et de les payer via Paypal ou par cartes bancaires. Mastercard et Visa sont les cartes admises. Et le moyen le plus sûr a été utilisé pour sécuriser  vos paiements, c’est-à-dire SSL. C’est la sécurisation que le site a instaurée pour vous. Pour plus de satisfaction, le magasin vous offre la livraison.

Turner et Hooch

mars 21st, 2014

Turner et Hooch Bien sûr, parmi les interprètes, il faut absolument citer Beasley le chien, dans le rôle de Hooch. Parce qu’un de ses amis a été assassiné, le jeune flic Tom Hanks décide de pourchasser la bande de trafiquants de drogue responsable de sa mort. L’histoire serait fort banale si le partenaire dudit flic n’était un chien tout à fait incroyable. Un mâtin de Bordeaux, mal élevé, gaffeur, goinfre et particulièrement baveur. Décidément, après « K9, chien de flic », les cabots sont à l’honneur dans la police.

Ils le méritent bien parce qu’ils se révèlent aussi efficaces que leurs partenaires humains. Mais les Américains semblent avoir un problème avec leurs fidèles compagnons qui sont toujours encombrants et peu hygiéniques ! Le réalisateur Roger Spttiswoode réussit, avec « Turner et Hooch », une vraie comédie policière où ne manquent ni les scènes d’action spectaculaires (beaucoup de poursuites avec caméra à hauteur du chien), ni les gags sur le couple Hanks-Beasley (il le réveille la nuit, il met à sac son réfrigérateur et j’en passe…), ni les épisodes sentimentaux (sais une certaine chienne colley, Hanks resterait célibataire). Un véritable régal.

Allo, je craque

Allo, je craqueWhoopi Goldberg, c’est un fabuleux tempérament, comique ou dramatique. «La couleur pourpre » ou « Jumping Jack Flash» en sont les preuves les plus éclatantes. Même dans les films dont les scénarios ou la réalisation ne brillent pas par • leu originalité, elle s’impose superbement, avec un sens du rythme, de l’effet, mais aussi de l’émotion. Dans « Allô, je craque », on retrouve Whoopi Goldberg en superforme, égale à elle-même, menant le film à son pas. Elle est constamment sur l’écran et les autres rôles ne sont qu’épisodiques. Elle incarne une comédienne au chômage qui vit à San Francisco et qui adore communiquer par téléphone. Elle est en lutte constante contre l’establishment et règle beaucoup de ses problèmes par téléphone. Mais elle reçoit tout de même la visite de son ex-agent (Gould) et de sa jeune voisine (Amy Wright), ou encore, plus épisodiquement, du réparateur du téléphone (John Heard). Sans parler des rapports qu’elle entretient avec sa chouette et son poisson rouge. Un festival Whoopi Goldberg filmé par le comédien Rip Tom. Un étrange et séduisant cocktail d’euphorie et d’émotions.

La fête des Pères

mars 9th, 2014

Deux hommes s’aiment d’amour tendre. Mais ils ont un rêve : avoir un enfant. Au départ, ils décident d’aller au bout du monde, pour acheter un bébé. Mais rien ne fonctionnant comme prévu, ils rencontrent une jeune et belle excentrique qui accepte de jouer les mères porteuses. Le problème est qu’elle ne veut pas d’insémination artificielle. Elle veut avoir un enfant en faisant l’amour ! Quelle horreur ! Les choses se compliquent. Cette comédie de mœurs trouve un point de départ original. Mais, avec la complicité de ses trois interprètes, qui semblent s’amuser comme des petits fous, la réalisatrice Joy Fleury réussit à développer son idée de base pour en faire une comédie d’amour qui tient la route jusqu’au mot « fin ». Si le film aborde des questions comme le droit à la différence et à la liberté, tant mieux. Mais le plaisir de « La fête des Pères ;), c’est d’être d’abord un divertissement drôle et tonique. Pour traiter un sujet grave, Joy Fleury a choisi l’amour et le rire. Pourquoi pas ? Le plus drôle est de voir deux comédiens, employés à contre-emploi, se dire «Je t’aime ». Bizarrement, on finit par y croire. Et, entre eux, Gunilla Karlzen joue délicieusement les » bonbons «dorés.

Divine enfant

Divine enfantUn Jean-Pierre Mocky tout public et même destiné aux enfants, c’est suffisamment rare pour que la chose soit signalée. Mais, même s’il raconte une belle histoire, Mocky n’a rien perdu de son mordant. Et la scène sur laquelle s’ouvre « Divine enfant » est symptomatique des gosses en colonie de vacances que des adultes forcent à chanter et qui sont entourés de miradors ! Tout le film montre la même méchanceté iconoclaste à l’égard des institutions et du monde des adultes. Afin de n’être pas séparée de son chien, que le directeur de l’orphelinat veut lui enlever, la petite Sarah s’enfuit. Dans sa cavale, elle rencontre Aurélien, un ancien pilote de course un peu rêveur et un peu clochard. Un adulte qu’un accident à renvoyé dans le monde des enfants. C’est Mocky lui-même qui s’offre ce rôle d’ange gardien. Tout au long de leur fuite, la petite orpheline, l’adulte simple et le chien vont de rencontre en rencontre, traqués par les autorités de l’orphelinat et la police. L’occasion rêvée pour Mocky de s’offrir quelques coups de griffes bien placés. La petite Laura Martel, qui n’a pas sa langue dans sa poche, est souvent drôle et ne se laisse visiblement pas impressionner par son grand dadet de partenaire. Du cinéma pour sourire…